top of page

construction autonome du genre

Dans ce projet de performance photographique novateur, nous explorons profondément la perception traditionnelle des différences entre les corps masculins et féminins, remettant en question les stéréotypes et clichés qui ont souvent défini ces distinctions. Notre objectif est de repousser les limites rigides entre ces deux entités en utilisant des accessoires et en effaçant délibérément les attributs traditionnels associés à chaque genre.

La démarche artistique que nous adoptons se manifeste à travers une métamorphose subtile et réfléchie, où les notions conventionnelles de masculinité et de féminité se fondent dans une expression plus fluide et libre. L'utilisation du coquillage, en raison de sa forme hybride et de son histoire évocatrice, sert non seulement d'accessoire de travestissement, mais devient également un puissant symbole interrogeant les frontières du genre.

En altérant délibérément la morphologie de nos propres corps, nous cherchons à renverser les représentations stéréotypées qui ont longtemps défini les corps masculins et féminins. Cette transformation physique vise à créer une rupture visuelle, évoquant l'idée que ce qui est attribué à l'un des sexes peut tout aussi bien être adopté par l'autre. À travers cette subversion artistique, nous semons l'ambiguïté et remettons en question les normes établies, invitant le spectateur à réfléchir sur la plasticité du genre et la fluidité des identités corporelles. En fin de compte, notre performance aspire à défier les préjugés sociaux et à célébrer la diversité et la complexité inhérentes à l'expérience humaine.

bottom of page