top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCHARLY N'DOUMBE

"Corps et Prothèses : La Quête de la Perfection et ses Conséquences"



Dans notre ère moderne, l'image du corps est souvent présentée comme quelque chose de parfait, sous contrôle, façonné et modelé selon les normes contemporaines de beauté. Nous sommes constamment bombardés par des images de corps dans des positions dites élégantes, belles, ou conformes aux nouveaux canons de beauté. Cependant, sous cette apparente perfection, se cache une réalité moins glamour, celle du corps maintenu en place par des contraintes invisibles. C'est précisément cette idée du corps sous contrôle invisible que j'ai explorée dans mon projet artistique.


L'Expression à travers les Gestes et les Contraintes

Mon projet se penche sur les codes de gestuelle et les contraintes qui pèsent sur le corps. Je me suis intéressé à la manière dont notre société dicte la manière dont nous devons nous comporter et nous présenter physiquement. Les normes de beauté modernes nous obligent à nous conformer à certaines positions et à maintenir notre corps dans un état soi-disant parfait. Pourtant, ces canons de beauté sont souvent inatteignables et imposent des contraintes réelles et invisibles à notre corps.


L'utilisation du Plâtre comme Métaphore

Pour représenter cette idée du corps sous contrôle invisible, j'ai choisi d'utiliser du plâtre, plus précisément des bandes de plâtre, pour créer des orthèses. Ces orthèses agissent comme des dispositifs de maintien, forçant le corps à adopter des positions qui frôlent l'insupportable. Ces positions, bien que proches de celles que nous voyons dans la publicité et les médias, ne sont pas tenables à long terme. Elles forment un paradoxe : le corps est maintenu dans une position dite "belle", mais cette beauté s'accompagne d'une fragilité croissante.


La Transformation des Courbes et des Formes du Corps

Les orthèses de plâtre que j'ai créées ne se contentent pas de maintenir le corps, elles le modifient également. Les courbes et les formes du corps sont altérées, et le corps lui-même devient une œuvre d'art en évolution. Mon travail interroge la notion de beauté éphémère et des limites physiques et psychologiques que nous sommes prêts à franchir pour atteindre ces idéaux.


En fin de compte, mon projet sur le corps et les prothèses vise à remettre en question la perception de la perfection corporelle dans notre société contemporaine. Il invite à réfléchir sur les contraintes invisibles que nous imposons à nos corps et sur les limites que nous sommes prêts à pousser pour atteindre des normes de beauté changeantes. Mon art explore la tension entre la beauté éphémère et la réalité du corps humain, révélant ainsi la fragilité cachée derrière les apparences.


3 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page